Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

Centre d'Étude et de Recherche sur Imaginaire, Écritures et Cultures


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    Ecritures insolites

    Ecritures insolites

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Print this page

    Écritures insolites, CRI n°33, sous la direction d'Arlette Bouloumié, 2008, ISBN : 978-2915751-23-9

    Résumé:

    Il importe de se référer à l’étymologie, du latin insolitus, inhabituel, inusité, formé sur solere : avoir coutume de. Jusqu'au XXe siècle l'adjectif est utilisé avec l'idée péjorative d'étrangeté ou d'iniquité qui le rapproche parfois d’insolent. L'insolite peut choquer. Le dandy a un comportement insolite et insolent qui le marginalise. Au XXe siècle le mot prend une connotation laudative et correspond à « surprenant, intéressant par sa rareté ».

    Les poètes surréalistes ont cultivé l’insolite. Toute nouveauté, toute création n’est-elle pas d’abord perçue comme insolite ? Et le XVIe siècle, le goût des objets étranges, des singularités de la nature et de l’art s’est exprimé dans les cabinets de curiosités des princes, à l’origine de la création des musées.

    Il y a une fécondité de l’insolite, attestation d’un désordre, ce qui peut être inquiétant, mais qui suscite la réflexion voir l’imagination. L’insolite est aussi relatif, lié par exemple au décalage culturel. Les traditions étrangères eurent souvent ce caractère aux yeux des ethnologues qui les découvraient. Les surréalistes tel Breton contribuèrent à la reconnaissance des arts dits sauvages d’Océanie et d’Amérique.

    Il faut distinguer l’insolite du fantastique qui est l’irruption du surnaturel dans la vie réelle. L’insolite n’est que l’irruption du bizarre dans la vie quotidienne. Tantôt associé à l’humour, au rire, à la parodie, voire à la caricature, tout en insinuant parfois la présence cachée d’une inquiétante étrangeté, l’insolite fonctionne aussi comme un signal faisant pressentir d’autres mondes.