Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Centre d'Étude et de Recherche sur Imaginaire, Écritures et Cultures


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    L'événement

    L'événement

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    L'événement

    Formes et figures

    L'évènement, Formes et figures, publié sous la direction de Françoise Daviet-Taylor, avec le soutien du CERIEC et de Confluences, Presses de l'Université d'Angers, 2006.

    Ce recueil propose les Actes d'une Journée d'Études L'Événement : formes et figures qui s'est tenue le 11 mars 2005, (MSH de l'Université d'Angers), actes réunis par F. Daviet-Taylor, professeur de linguistique allemande, diachronique et synchronique  et responsable de l'équipe Écritures et histoire du CERIEC.
    Il permet d' interroger d'abord et d'illustrer aussi, depuis plusieurs disciplines et des questionnements différents, la notion même d'événement, "matière" au coeur de la narration des littéraires et des historiens.
    Le rapport entre l'"événement" et le "voir" est apparu central, de même que la subjectivité de ce "voir" (ou de ce "non-voir") duquel dépend l'accès d'une complexité mêlant l'objectif et le subjectif — une pluralité de faits, de coïncidences, de paramètres, de perception — au statut d'"événement".
    L'inscription d'une "rupture" dans le temps par l'événement a été de même communément relevée et étudiée : les mêmes choses ne "font" pas événement pour tous, n'ayant pas été vues comme tel. La nature impersonnelle de l'événement, de "ce qui se produit", a été ainsi travaillée et mise en rapport avec sa saisie subjective par le(s) sujet(s), qui perçoit (visuellement, affectivement, par sa sensibilité) ce qui devient pour lui "événement", et qui inscrit une "rupture" (dans sa vie personnelle, dans son époque). Le sujet le fera alors entrer dans sa mémoire (individuelle, privée), ou dans celle d'un groupe (la mémoire collective) — ou ne le fera pas — d'où des histoires, des Histoires différentes vécues et écrites depuis des points de vue différents, comme par exemple celui du genre.

     

    SOMMAIRE

    Avant-propos : La sandale d'Aristote

    Françoise Daviet-Taylor....................................................... 7

    L'événement : une globalité saisie

    Françoise Daviet-Taylor..................................................... 13

    Événement, structure et histoire

    Manfred Gangl.................................................................... 25

    L'événement saisi par le genre

    Christine Bard.................................................................... 39

    Les événements existent-ils ?

    Jean-Marie Paul.................................................................. 47

    De l'événement comme rupture des conceptions séculières du monde et de l'histoire

    Hugues de Changy.............................................................. 57

    Forme de l'événement, formes du récit

    Jean-Paul Hugot................................................................. 65

    L'événement poétique

    Claude Jamain.................................................................... 83

    Entre la vie rêvée et l'échec. L'événement dans l'oeuvre de W. Raabe : Abu Telfan et Zum wilden Mann

    Anne-Marie Baranowski..................................................... 91

    Histoire sensible, temps et événement. La première communion (1850-1950)

    Pascale Quincy-Lefebvre................................................... 105

    « Événements », de Jacques Prévert

    Jacques Lardoux............................................................... 121

    Conclusion

    Anne-Marie Baranowski................................................... 133

     

    RESUME

    C’est à la matière même de la narration – littéraire comme historique – que sont consacrées les dix études rassemblées dans cet ouvrage : à l’Evénement, aux événements. Qu’est-ce qu’un évènement ? Comment une pluralité de faits, de coïncidences, de paramètres se mue-t-elle – et pour qui ?- en un événement ? Les mêmes choses ne dont pas «événement » pour tous, n’ayant pas été « vues » comme tel.

    Riche de paradoxes et d’ambigüités, la notion de l’événement se prête à des interprétations dont le foisonnement même est susceptible d’en occulter l’essence. Cet ouvrage vise à cerner ce terme complexe. Sont ainsi abordés des domaines aussi divers que la psychologie cognitive, la fiction littéraire, la poésie, la philosophie du langage, mais aussi et surtout l’histoire.

    C’est dans ce dernier domaine en effet que l’événement joue un rôle moteur et catalyseur. Quelles sont les structures que l’évènement fournit à l’histoire ? Quelles marques inscrit-il, quelles ruptures dans le temps de l’histoire, de l’individu, de la mémoire individuelle ou nationale ? Quels sont les évènements qui, oubliés par les hommes, doivent être – aux yeux des  femmes – retrouvés pour qu’ils figurent dans l’histoire ?

    Les contributions éclairent l’évènement de l’intérieur comme de l’extérieur, ainsi que le veut la distinction ancienne de la forme et de la figure.

     

    ISBN : 2-915751-09-9